Eggdrop

 

Voici un tutorial, après avoir télécharger l'eggdrop sur notre site pour l'installer sur un shell .

Si vous connaissez déjà l'environnement shell Unix et que vous ne pensez pas avoir besoin de lire tout ce qui est sur cette page, suivez ce guide rapide d'installation d'Eggdrop :

  1. Téléchargez eggdrop
  2. Connectez vous à votre shell
  3. Uploadez eggdrop-latest.tar.gz via FTP
  4. En telnet, tapez tar zxvf eggdrop-latest.tar.gz
  5. Tapez cd eggdrop-latest
  6. Tapez ./configure
  7. Tapez make config (compilation de tous les modules) ou make iconfig (vous permet de choisir les modules à compiler) .
  8. Tapez make
  9. Tapez make install
  10. Allez dans botrep et éditez le fichier d'exemple de configuration eggdrop.conf, puis renommez le avec un nom approprié (i.e. botnick.conf) .
  11. Tapez ./eggdrop -m botnick.conf

 

Version complète

Installer un Eggdrop est relativement simple si votre shell posséde les outils recquis pour la compilation. Vous n'aurez aucun soucis sur la plupart des shells commerciaux qui autorisent les Eggdrops, mais vous risquez d'avoir quelques problèmes de compilation sur des box privées ou les shells fournis par des FAI.

  1. Mettez sur votre shell une source d'Eggdrop téléchargée depuis une des sources de téléchargement, soit en downloadant eggdrop-latest.tar.gz sur votre machine puis en l'uploadant sur votre shell, soit en le downloadant directement depuis votre shell en utilisant le client FTP du shell. Vous n'avez pas besoin de lui créer un répertoire particulier (c'est automatiquement fait à l'étape suivante).
  2. Accédez à votre shell par telnet (si ce n'est pas encore fait), et tapez tar zxvf eggdrop-latest.tar.gz (si ça ne marche pas, essayez gunzip eggdrop-latest.tar.gz puis tar xvf eggdrop-latest.tar) . Cela va extraire les sources d'Eggdrop dans son répertoire d'installation nommé 'eggdrop-latest' .
  3. Tapez cd eggdrop-latest pour aller dans le répertoire où les sources ont été extraites .
  4. Tapez ./configure (un point suivi d'un slash suivi du mot 'configure'). Cette opération va vérifier que le shell possède tous les outils pour compiler l'Eggdrop, et prépare la compilation .
  5. Quand le configure est fait, tapez make config . Ceci installe les modules à compiler. Pour une installation optimale, vous pouvez utiliser make iconfigmake config si vous n'êtes pas sûr de vous, utilisez make config
  6. Tapez make . Ceci compile l'Eggdrop. Le processus prend deux ou trois minutes, voir moins sur des machines rapides, ou plus sur des machines lentes .
  7. Tapez make install. Ceci va installer l'eggdrop dans un répertoire nommé 'botrep'. Vous pouvez changer 'botrep' pour le nom que vous voulez .

C'est fait ! Eggdrop est maintenant installé dans son répertoire sur le shell. C'est le moment d'éditer le fichier de configuration ( eggdrop.conf ) pour faire fonctionner Eggdrop selon vos désirs.

Quand votre eggdroop se connecte sur votre serveur, faites /msg nick-du-bot hello et suivez les instructions .

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Commandes EGGDROP

 

Toutes les commandes nécessites d'être en PL et de mettre un << . >> devant .

 

COMMANDES USER PARTY LINE

who lister les utilisateurs sur la party line
whom lister les utilisateurs sur la party line
echo on/off éviter les retours de message sur la party line
resetbans supprimer les bans non permanents
me agir sur la party line
nick newnick changer de nick
newpass new-password changer de mot de passe
botinfo donner les informations sur le bot

 

COMMANDES OPERATEUR BOT

op nick oper user
deop nick deoper user
kickban nick message bannir pour 2h
kick nick message kicker
+ban nick #chan message bannir de manière permanente
+ban host bannir
-ban host débannir
+ignore host ignorer
-ignore host oter l'ignore
bans #chan all afficher les bans permanents
say message faire parler le bot
act message faire agir le bot
msg nick envoyer un query depuis le bot
topic message changer le topic
invite nick inviter quelqu'un sur le chan
servers lister les serveurs utilisés par le bot
channel #chan donner la liste des users sur le chan
console #chan modes orienter le bot sur un chan
match nick donner les infos sur un utilisateur
whois nick donner les infos sur un utilisateur

 

COMMANDES MASTER

chaninfo afficher la configuration du bot pour le chan
save sauver le fichier sur les utilisateurs
reload relancer le userfile
rehash relancer le bot
restart redémarrer le bot
adduser nick ajouter un utilisateur présent
deluser nick supprimer un utilisateur présent
+user nick ajouter un utilisateur
-user nick supprimer un utilisateur
+host nick adresse ajouter une adresse
-host nick adresse supprimer une adresse
+bot nick ajouter un bot
-bot nick supprimer un bot
chattr nick +flag changer les flags d'un user
chpass nick password changer le pass d'un utilisateur
chnick changer le nick d'un user
chinfo nick message changer le message d'accueil
jump changer de serveur
status bilan général

 

COMMANDES OWNER

+chan ajouter un chan
-chan supprimer un chan
chansave sauver la configuration du bot
chanload relancer la configuration du bot
chanset changer la configuration du bot
set variable valeur

modifier la valeur d'une variable
set +greet #chan enable = mettre le chan en mode accueil
set timezone =
activer la timezone
set seen enable = rendre active la fonction seen

loadmodule lancer un module
unloadmodule annuler un module
die

tuer le bot

 

 

FLAGS USER

E protect -m
h hyperlink (telnet)
m master
n owner
t botnet
x xfer = utilisateur ayant accès à la zone de transfer de fichiers
j janitor = master de la zone de transfer de fichiers
c common
p party-line
b bot
u unshare
o operateur
d deop
k kick
f friend = utilisateur n'étant pas puni lorsqu'il s'en prend au bot
a auto-op
v auto-voice

 

FLAGS BOT

F friend
f flood
a auto-op
b bot
o op

 

MODES CONSOLE

m affiche les messages privés et les CTCP envoyés au bot
p affiche les messages et les CTCP envoyés sur le chan
k affiche les KICK/BAN/changements de mode sur le chan
j affiche les JOIN/PART/changements de NICK/SIGNOFF/etc sur le canal
b affiche les LINK/UNLINK/partages de fichiers avec d'autres bots
c affiche les commandes des users
x affiche les envois de fichier
s affiche les messages du serveur, les connections et déconnections
w donne les messages entre IRCops
o donne les notices des autres bots

 

MODES CHANSET

chanmode donne les modes qui sont forcés par le bot
idle-kick kick les users non +f en idle depuis x minutes
pour désactiver il faut le mettre à 0
need-op commande tcl à exécuter lorsque le bot demande l'op
need-invite commande tcl à exécuter lorsque le bot veut être invité sur un channel
need-key commande tcl à exécuter lorsque le bot demande la clef d'un channel
need-unban commande tcl à exécuter lorsque le bot demande à être débanni du channel
need-limit commande tcl à exécuter lorsque le bot ne peut pas rentrer dans un channel +l plein
   

Les attributs suivants peuvent être activé ou désactivé précedés d'un + ou d'un - avec la commande "chanset"

 

clearbans retire tous les bans du chan lorsque le bot joint le chan
enforcebans kick les users qui ont un host banni
dynamicbans active les bans sur le channel seulement lorsqu'il est nécessaire
userbans autorise d'autres users à mettre un ban
autoop op automatiquement les users +o lorsqu'ils joignent le chan
bitch autorise seulement les users +o à être op sur le channel
greet dit la user info lorsque le user joint le channel
protectops re-op un user +o lorsqu'il est deopé
statuslog log le channel status toutes les 5 mins
stopnethack de-op tous les non +o qui rejoignent le channel avec un serveur op
revenge prend une revanche sur tous ceux qui deop kick le bot
secret ne donne pas d'info à propos du channel sur le botnet

 

20 votes. Moyenne 3.60 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site